Diaspora : Mamadou Saliou Diallo élu à la tête de la Guica à New York

Ce 2 juin 2024, les ressortissants guinéens dans l’Etat de New York ont voté pour la liste de M. Mamadou Saliou Diallo qui remplace le bureau sortant conduit par Elhadj Mamadou Adama Diallo. C’est l’Ambassadeur Paul Gao Zoumanigui, accompagné de ses collaborateurs, dont le premier secrétaire Abou Sacko et Amadou Sarah (le président d’honneur du conseil des guinéens de l’étranger), qui a présidé la cérémonie de proclamation des résultats de l'élection. Cette cérémonie a connu la présence de plusieurs sages et présidents des associations communautaires guinéennes à New York.

Pour l’imam Pathé du Fouta Islamic Center qui a prononcé les prières préliminaires, en prêchant la cohésion sociale entre toutes les couches socioculturelles du pays, “le renouvellement de ce bureau devrait favoriser la prise de décisions inclusives et consensuelles”. Que la Guica soit là pour tous les Guinéens sans exclusion, a-t-il plaidé.
 
Sur la gestion de la vague des migrants guinéens qui avait été estimée à 500 personnes dans la mosquée de Fouta Islamic Center à New York, l’imam regrette l’absence de la solidarité de la Guica. Ce manquement “est une plaie dans les cœurs du collège des imams”.

S’en suivra la proclamation des résultats provisoires par M. Tamba Kamano, le président de la commission électorale de la Guica. Il ressort du scrutin que sur les 303 inscrits, 303 ont voté, dont 10 par bulletins nuls. Le suffrage valablement exprimé est de 291. Ce décompte a été suivi de la proclamation de Mamadou Saliou Diallo, par ailleurs ancien président de l’Association des Ressortissant de Mamou, comme président élu de la Guica. Les résultats définitifs seront proclamés le 6 juin prochain.

Le président sortant Mamadou Adama Diallo a pour sa part,  remercié les ressortissants pour "l’engouement enregistré lors de ce vote". Il à justifié la somme de 1000 dollars distribuée à la vague des migrants. Et Sarah a formulé "des vœux de succès à l’égard du nouveau président de la Guica". Quant à Elhadj M’bemba Bangoura, le président du conseil des sages de la Guica, il a réitéré aussi la disponibilité des sages en faveur de la Guica. Alors qu’Elhadj Oumar Bah de la famille du nouveau président de la Guica, a exhorté la communauté guinéenne qui s’est mobilisée pour voter pour l’élu à rester compact pour les prochains défis.

Et Saliou Diallo, le Président élu de la Guica a noté “un jour inoubliable”, en évoquant ce vote. Parce que dit-il, « je serai dès aujourd’hui l’esclave de la population guinéenne ici » et « c’est à nous de faire ce que nous devons faire ».

M. Diallo est “sûr” que la communauté guinéenne de New York pourrait “impulser le changement chez les Guinéens pour le meilleur de la Guinée”. Et qu'avec “une cohésion sociale, nous pouvons bâtir une Guinée meilleure”.

Le chef de la mission diplomatique auprès du système des Nations Unies Paul Goa Zoumanogui a dit un mot « par devoir » et qui persiste selon lequel « le devoir de tout diplomate est la défense des intérêts des citoyens ». Zoumanigui insiste « nous sommes disposés à travailler avec vous » et ce soir « il y a eu des sages conseils » dans les différentes interventions.

La question des migrants est complexe a défendu l’Ambassadeur Zoumanigui, qui dit avoir entretenu sur le sujet “une constante communication avec l’équipe sortante de la Guica”.