Diaspora et diplomatie mémorielle : une délégation du Haut Conseil des Anciens de Timbo en pérégrinations à Natchez, Jackson et New York pour la réhabilitation du Prince Abdul Rahman

Du 7 au 21 mai 2024, une délégation du Haut Conseil des Anciens de Timbo, conduite par le doyen Mody Oury Barry a eu des échanges à divers niveaux avec des autorités américaines. Ces rencontres avaient un triple objectif : accroître la coopération entre les États-Unis d’Amérique et la République de Guinée, raffermir les relations entre Timbo et les descendants du Prince Abdul Rahman vivant aux USA et créer une synergie entre ces derniers et la diaspora guinéenne en générale.

Ce triple objectif a amené la délégation à effectuer des pérégrinations qui ont abouti à une pluralité de rencontres de hauts niveaux avec une multitude d’acteurs. La première d’entre elles a commencé au Musée Afro-Américain dans la ville de Natchez située dans le Mississipi, où les 8 et 9 mai la délégation du Haut Conseil des Anciens de Timbo a été reçue par le Maire de cette ville, Dan M.Gibson, en compagnie de ses principaux collaborateurs.  A cette occasion, il lui a été remis un cadeau symbolique offert par la République de Guinée.

A Natchez City les principaux points de discussion ont porté sur : le renforcement de la relation entre les villes de Timbo-Natchez, sur le renforcement de l’union entre les descendants du Prince Abdul Rahman et sur la pérennisation du nom du Prince Abdul Rahman à travers l’une des rues de la ville de Natchez.

Le Maire de Natchez a donné un avis favorable à ces points de discussion et promet de fêter en 2025 l’attribution du nom du prince à l’une des rues de la ville de Natchez.

 Ensuite, la délégation a redirigé son offensive diplomatique vers la ville de Jackson située également dans le Mississipi, en effectuant le 11 mai une visite au Musée International des Cultures Musulmanes de Jackson. Cette activité s’inscrit dans le sillage du projet portant sur la numérisation des manuscrits du Fouta Djallon. Le lendemain, le 12 mai, à Atlanta dans l’État de Georgia, la mission du Haut Conseil des Anciens de Timbo a rencontré les représentants des Guinéens, pour leur expliquer l'objet du séjour sur le sol américain et les différentes opportunités qui s’y rattachent, pour le rayonnement de la cuture et de l’histoire de la Guinée à travers la figure du prince de Timbo.
Les 13 et 14 mai, à Hartford City, dans l’État du Connecticut, la délégation du Haut Conseil des Anciens de Timbo a été reçue au Center Church par le maire de la ville de Hartford, M. Arunan Arulampalam, en compagnie des responsables de ladite Église mais aussi des responsables de l'Université Trinity College et de l'École des Sourds-Muets The American School for the Deaf (ASD). La délégation a surtout été reçu un descendant de l’ancien Président Américain John Quincy Adams qui fut le libérateur du Prince Abdul Rahman de sa condition servile. Ici aussi, il a surtout été question de la préservation de l’héritage du Prince Abdul Rahman qui incarne des thèmes de résilience, d’échange culturel et de l’impact durable de l’éducation. En plus de la coopération entre The Trinity College et les Institutions éducatives Guinéennes, la possibilité de bâtir une sépulture digne de la contribution de l’ancien esclave dans le dialogue culturel a largement été également évoquée par les parties. Ainsi, The Trinity College a confirmé son soutien à la recherche et l’aménagement du lieu de repos final du Prince Abdul Rahman au Libéria. Il a aussi été conclu un accord de coopération entre The American School for the Deaf et l’École des Sourds-Muets de Guinée. A noter que The Trinity College a donné un avis favorable à ces différents centres d’intérêt et que le projet avec The American School for the Deaf est en phase d’étude.

A Washington, la capitale fédérale des États-Unis, le 16 mai, la délégation a rencontré les autorités du Musée Afro-Américain de la ville et leur a offert une « Tabala » (tambour africain) à titre de cadeau symbolique de la Guinée, pour témoigner les liens historiques qui existent entre les descendants du prince et les Afro-descendants aux États-Unis. Dans l’après-midi, la délégation du Haut Conseil des Anciens de Timbo accompagnée de M.Georges Mamy de l’Ambassade de Guinée, a été reçue au Département d'État par les équipes de M. Eric Watnic Directeur de la Diplomatie Publique et des Affaires publiques au Bureau des Affaires africaines et par Madame Sarah Krech, responsable du Bureau Guinée au Département d’État. Au cours de cette rencontre, le doyen Mody Oury Barry et des descendants du Prince Abdul Rahman ont présenté les axes de coopération ainsi que des projets dont entre autres : la numérisation des manuscrits du Fouta Djallon et la construction d’un Musée à Timbo ; le développement du solaire ainsi que la réalisation d’un ouvrage hydroélectrique sur le fleuve Sénégal, à Balassa, près de Timbo; la mise en place d’une structure associative qui regroupera tous les descendants du Prince Abdul Rahman, la diaspora guinéenne aux USA ; et enfin,  l’invitation en fin 2024 des descendants du Prince Abdul Rahman et des responsables de la diaspora à Timbo, pour célébrer les grandes retrouvailles familiales.

Enfin, le 21 mai, pour clôturer cette diplomatie-mémorielle, la délégation a continué sa pérégrination à New-York, la capitale économique mondiale, où elle a échangé avec la communauté Guinéenne établie à New-York et environs. Le but de cette rencontre était de leur exposer les objectifs de la mission et les perspectives de cette initiative.